Vous êtes ici :   Accueil » Reglement intérieur
 
 

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  15058 visiteurs
  1 visiteur en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeroclubforezien.fr/data/fr-articles.xml


A 1 : Les membres :FFAM.png
L’Association se compose d’adhérents qui peuvent être :
Membres, membres associés, membres bienfaiteurs et membres d’honneur. 
- Membre : Pour être membre de l’Association, il faut remplir une demande d’adhésion qui ne deviendra définitive qu’après agrément du Bureau Directeur de l’association. Cet agrément est acquis de plein droit six mois après une demande restée sans réponse.
Tout nouveau membre doit payer les frais d’adhésion. 
Chaque année, il devra s’acquitter de la cotisation annuelle suivant le tarif en vigueur accepté par l’Assemblée Générale. Cotisation annuelle: participant, non pratiquant, stage d’été. 
Tous les membres doivent être titulaires d’une licence de la Fédération Française d’Aéromodélisme (FFAM) en cours de validité. La licence FFAM ne peut être attribuée qu’aux seuls membres à jour de sa cotisation Club.
Membre associé : est considéré comme membre associé toute personne ayant sa licence FFAM à jour dans un autre Club et désirant utiliser les installations du Club, en ayant réglé la cotisation club.
L’utilisation très ponctuelle des installations aéromodélistes par un modéliste non inscrit au club est néanmoins possible au titre d’une invitation par un membre du club, la possession de la licence FFAM à jour étant requise pour l’invité. Par convenance, il est nécessaire d’en avertir un membre du Comité Directeur.
Il est possible pour un futur modéliste de faire un essai de deux demies journées sous le contrôle d’un instructeur pilote agréé par le club.
 
A 2 : Cotisation et Licence FFAM : 
La cotisation annuelle du Club et la licence FFAM se règlent à partir du 1er Octobre de chaque année. Chaque licencié devra avoir réglé celle-ci au 31 décembre au plus tard, afin de pouvoir au 1er Janvier débuter la saison correctement assuré. Tout modéliste ne l’ayant pas acquitté dans les délais, se blessant dans l’enceinte de l’Aérodrome, ou commettant des dommages avec son modèle réduit, sur le site de l’aérodrome de Chambéon ne pourra prétendre à un quelconque dédommagement de la FFAM.
Il en est de même pour les membres associés, n’ayant réglé que la cotisation club.
La licence FFAM et l’assurance qui y est liée ne sont valables que sur le site de l’aérodrome de Feurs – Chambéon et sur les terrains affiliés à la FFAM. 
La pratique de l’aéromodélisme sur un autre lieu (vol sauvage) que ceux sus nommés se fait aux risques et périls du pratiquant, même si les propriétaires des terrains utilisés ont donné leur accord.
 
A 3 : Démission – Sanctions :
Tout membre de l’Association peut faire l’objet d’une ou plusieurs sanctions en cas de manquement aux règles de sécurité ci-dessous. Des sanctions seront appliquées en cas de comportement agressif caractérisé, dûment constaté, physique, écrit ou verbal, envers n’importe quel autre adhérent ou personne. En cas de violence de quelque sorte que ce soit, ou de détérioration de matériel, l’association portera plainte systématiquement.
Les types de sanctions sont :
L’avertissement, la suspension et la radiation.
Préalablement à toutes décisions de sanctions, le membre concerné est invité à être entendu, par le Comité Directeur, à une date et une heure qui lui sont indiquées par courrier recommandé avec accusé de réception, envoyé au moins quinze jours avant le jour de la convocation. Le membre ou son défenseur doit lors de cette comparution faire valoir verbalement l’ensemble des moyens de défense et présenter ses observations.
En cas d’urgence ou de contestation de l’existence de motif(s) grave(s), le Comité Directeur peut dans l’attente, de la comparution prononcer de manière non contradictoire toute mesure conservatoire. Ces mesures demeurent en application tant que la décision finale, n’a pas été rendue.
 
REGLES DE SECURITE

 

B 1 1: Utilisation des Fréquences radio.
 
Extrait du journal officiel de la République française 22 avril 2008
Décision acerp n°2008-516 et 2008-517dattribuant les fréquences pour le fonctionnement des installations de radiocommunications de loisir de type radiocommande de modèles réduits. Les fréquences attribuées par l’autorité de régulation de télécommunication pour le fonctionnement des installations de radiocommande de modèles réduits sont les suivantes :

Si vous vous portez acquéreur d'un ensemble radiocommandé pour un aéromodèle, préférez la bande 2.4ghz pour sa sécurité contre les brouillages radio.
Ces fréquences sont spécifiquement réservées à l'aéromodélisme 
 
35.000MHZ 35.010MHZ 
41060 MHz 41070 MHz 41080 MHz 41090 MHz 41100 MHz --
 
________________________________________
Dans les bandes de fréquences 26815 à 26915 MHz:
Les fréquences autorisées pour tous les types de modèles réduits.
26815 MHz 26825 MHz 26835 MHz 26845 MHz 26855 MHz 26865 MHz
26875 MHz 26885 MHz 26895 MHz 26905 MHz 26915 MHz --
________________________________________
Dans les bandes de fréquences 40.665 à 40.695 MHz :
 
40.665Mhz 40.675Mhz 40.685Mhz 4.0695 MHz

 

Dans les bandes de fréquences 41110 à 41200 kHz:
Les fréquences autorisées pour tous les types de modèles réduits.
41110 MHz 41120 MHz 41130 MHz 41140 MHz 41150 MHz 41160 MHz
41170 MHz 41180 MHz 41190 MHz 41200 MHz -- --
________________________________________
Dans les bandes de fréquences 72210 à 72490 kHz:
Les fréquences autorisées pour tous les types de modèles réduits.
72210 MHz 72230 MHz 72250 MHz 72270 MHz 72290 MHz 72310 MHz
72330 MHz 72350 MHz 72370 MHz 72390 MHz 72410 MHz 72430 MHz
72450 MHz 72470 MHz 72490 MHz -- -- --

Dans les bandes de fréquences 2.4GHz : pour tous types de modèles réduits
2400 Mhz a2483.5Mhz 
________________________________________
Lors de concours ou de manifestations organisées par le club, des fréquences autres pourront être utilisées après accord de la FFAM et du Comité Directeur.

 

B 1 2 : Signalisation de l’utilisation des fréquences :
 
1 2 1 Sur le terrain :
Le premier aéromodéliste arrivant au terrain, et avant de préparer son avion, devra obligatoirement ouvrir le tableau de fréquences. Mettre en place la manche à air (bien penser à la remiser après le dernier vol). 
A son arrivée sur le terrain, chaque pilote doit afficher sa licence FFAM dans la porte du tableau de fréquence.
Avant de mettre son avion en service, l’aéromodéliste devra impérativement s’assurer qu’il puisse le faire sans danger, en vérifiant que sa fréquence soit libre au tableau. Dans ce cas, il prendra la pince et la mettra sur son émetteur. 
En cas de fréquence occupée, il attendra que celle-ci se libère, avant d’ouvrir son émetteur (rien ne l’empêche de se renseigner à qui appartient la fréquence utilisée) 
A la fin du vol ne pas oublier de remettre la pince au tableau en face de l’indication de la fréquence.
Dans le cas d’une occupation longue d’une fréquence (planeur et motoplaneur surtout) et selon la demande de cette même fréquence, l’occupation de cette dernière est limitée à trente minutes, ceci afin que chacun puisse profiter des joies de l’aéromodélisme.
PAR SECURITE, IL EST RECOMMANDE DE N’OUVRIR SON EMETTEUR QUE SI UN ECART DE 20MHZ EN PLUS OU EN MOINS EXISTE ENTRE LES DEUX FREQUENCES. 
 
1 2 2 Dans le local de l’Ecole de Construction :
La priorité des fréquences est donnée au terrain.
Lorsque des réglages doivent être effectués à l’atelier de construction, et que les fréquences doivent être utilisées, ceux-ci se feront avec la plus grande prudence :
- s’assurer que personne n’utilise la fréquence en se rendant sur le terrain de vol.
- aller signaler au terrain. Sur tableau des fréquences, afficher le panneau indiquant que la fréquence est utilisée au local ; enlever la pince correspondante du tableau et la ramener au local.
- L’émetteur de la radiocommande utilisée à l’école de construction pour les réglages doit avoir son antenne rentrée.
- Lorsque les réglages sont terminés, aller retirer l’affichage et replacer la pince sur le tableau.
1 2 3 Ecole de Pilotage:
Elle a lieu les samedis après-midi uniquement et lors de stage d’été suivant leur inscription au calendrier ou pas.
 
1 2 3 Téléphones portables:
Les effets des ondes émises par les téléphones portables sur nos émetteurs et récepteurs étant mal connues à ce jour, il est recommandé de ne pas utiliser les téléphones portables à proximité des zones d’évolution et de parking des modèles réduits.
 
B 2 1 Sécurité lors du démarrage et mise au point des moteurs.
Quel que soit le modèle utilisé, le ou les moteurs obligatoirement munis d’un silencieux ne doivent jamais être mis en marche ailleurs que sur les zones prévues à cet effet :
a- Sur les tables de démarrage. Ce qui est vivement recommandé pour raison de meilleure sécurité. Ne pas squatter la table de démarrage afin que tous puissent démarrer en toute sécurité.
b- Sur les taxiways perpendiculaires à la piste d’envol.
Nous rappelons que le bruit de nos moteurs ne doit pas excéder 92dB, dans les conditions prévues par la FFAM.
Les moteurs peuvent être démarrés manuellement ou à l’aide d’un démarreur électrique : dans les deux cas vous devez toujours vous assurer qu’aucune personne ne se trouve devant l’hélice ou dans son plan de rotation. 
Pour cette raison, votre avion ne doit jamais être orienté moteur tournant, vers le parking voiture ou vers le public. Dès que le moteur a démarré, essayer de rester le moins longtemps possible face à l’hélice et repasser à l’arrière de l’appareil pour terminer les réglages. 
Remarque : pour les premiers démarrages et réglages des moteurs, nous conseillons au débutant de se faire aider par un collègue expérimenté. Les avions doivent être amarrés à un point d’attache fixe ou fermement maintenu par un collègue avant toute tentative de démarrage.

 


 

B 3 1 : Sécurité des vols :

Tout membre du club devra prendre connaissance du protocole d’accord signé entre l’Aéromodèle Club Forézien et l’Air Club du Forez ainsi que la DGAC .
Ce dernier cadre les règles de vol sur la plateforme de Chambéon entre aviation grandeur et modèles réduits.
 
3 1 1 Décollage, vol et atterrissage.
L’aire de vol est constituée d’une piste de 140 mètres de long sur 20 de large orientée Nord – Sud et de deux taxiways, l’un coté nord et l’autre coté sud.
A son arrivée sur le terrain, l’aéromodéliste choisira le taxiway en fonction du vent dominant du moment, et ne pas prendre automatiquement celui du sud.
VENT NORD PRENDRE TAXIWAY SUD
VENT SUD PRENDRE TAXIWAY NORD.
AUCUN VEHICULE NE DOIT ENTRER SUR LE TERRAIN 
Il est autorisé de se trouver dans l’axe de la piste uniquement pour le décollage. Dès cette phase terminée, vous devez rejoindre la zone de pilotage. De plus, lors de l’atterrissage, vous devez toujours avant de prendre la piste, vous assurez que personne ne soit déjà en approche.
De même, si vous volez à plusieurs prévenez vos collègues de votre intention d’atterrir ou de décoller.
En aucun cas vous ne devez faire évoluer vos appareils dans le dos de vos collègues correctement placés en bord de piste. Si des planeuristes doivent atterrir sur la zone herbée située entre la piste goudronnée et les barrières, ces pilotes devront en avertir toute personne située dans cette zone, afin qu’elle soit exempte de tous risques.
Si vous êtes plusieurs à piloter en même temps, respecter le sens d’évolution générale et ne pas voler en sens inverse des autres.
Vous ne devez en aucun cas couper l’axe de la piste, car cela signifierait que vous allez nécessairement vous livrer à une manœuvre dangereuse avec survol de zones interdites.
Lorsque les vents souffleront de travers par rapport à l’axe de piste, l’aéromodéliste choisira le taxiway le plus approprié pour une évolution sans danger. 
Attention: Lors d’un décollage, en utilisant le taxiway sud, le bout de la piste coté nord se trouve à proximité du taxiway grandeur.
TOUT DECOLLAGE ET ATTERRISSAGE (SAUF URGENCE) EST INTERDIT tant qu’il y a un avion grandeur ou ULM sur le taxiway grandeur. Le décollage et l’atterrissage pourront avoir lieu, en prenant toutes précautions utiles, lorsque l’avion grandeur fait son point fixe pour départ, sur la droite de la piste de modèles réduits.
LES AVIONS GRANDEURS ET ULM SONT PRIORITAIRES SUR LES MODELES REDUITS. 
Lorsque ceux-ci sont en phase d’atterrissage ou décollage, ne pas aller à leur rencontre et revenir rapidement au dessus de la piste modèle réduit (voir protocole pour zone d’attente).
Entre modèles réduits, l’avion en l’air est prioritaire sur l’avion au sol.
Un planeur en final est prioritaire sur un avion en vol.
 
3 1 2Hélicoptères radiocommandés :
Le terrain d’évolution des modèles est prioritairement orienté vers la mise en œuvre d’avions et planeurs radiocommandés. Il reste cependant ouvert aux hélicoptères radiocommandés de façon exceptionnel aux modélistes licenciés au club pratiquant essentiellement le vol planeur ou avion.
Un modéliste ne pratiquant que le vol hélicoptère se verra refuser une licence d’adhésion au club.
 
Le danger particulier que représente un hélicoptère en fonctionnement doit faire redoubler de vigilance l’ensemble des utilisateurs de la plate forme, en gardant toujours l’hélicoptère dans son champ visuel. 
Il est conseillé aux pilotes avions de s’abstenir de voler pendant les évolutions des hélicoptères, ces dernières auront lieu uniquement sur la piste principale.
 
La hauteur d’évolution maximale ne devra pas dépasser 150 m ou 500ft/sol, quelle que soit la nature du modèle réduit qui est mis en œuvre y compris les remorqués de planeurs.
 
3 1 3 : Zones ne devant pas être survolées.
Personne n’étant à l’abri d’une erreur de pilotage ou d’une avarie technique, TOUTE EVOLUTION EST RIGOUREUSEMENT INTERDITE AU DESSUS DE LA ZONE RESERVEE AU PUBLIC : parking voitures, zones de démarrage des moteurs (tables de démarrage et taxiways)
Il est formellement interdit d’aller évoluer au dessus du terrain grandeur. La zone d’évolution doit se situer à l’ouest de la piste, pour éviter tout risque avec les avions évoluant sur l’aérodrome.
En aucun cas les aéromodèles ne devront évoluer au dessus des hangars et plus généralement des installations de l’aérodrome.
3 1 4 : Sécurité du public.
Le public n’est pas autorisé à pénétrer sur les zones « modélistes » ; seuls les modélistes ayant leur cotisation d’adhérents et une licence Fédérale en cours de validité peuvent y accéder. La divagation de chiens ou autres animaux de compagnie est rigoureusement prohibée dans les zones « modélistes » il en va de la sécurité des modèles et des animaux eux-mêmes.
3 1 5 : Ecole de pilotage.
Seul les Instructeurs désignés par le Comité Directeur sont agréés pour donner des leçons de pilotage et utiliser les avions et télécommandes de l’Ecole dans l’enceinte de l’aérodrome de Feurs Chambéon.
 
UTILISATION ET ENTRETIEN DES LOCAUX
 
Tous les membres de l’Association s’engagent à fournir au moins quatre heures de travail bénévole par mois en rapport avec leurs compétences.
 
C 1 1 : Local de l’Ecole de construction
Un local de construction et réparation est mis à disposition des sociétaires, afin de construire et réparer leur modèle réduit. Il est demandé à chacun de respecter ce local (entretien – propreté - machines outils et outillage) pour le bien être de tous. 
Une école de construction est mise en place pour former de jeunes modélistes à la pratique de la construction et du vol d’aéromodèles. Celle-ci est ouverte les samedis de 9 à 12 heures et de 14 à 18 heures (Fermeture en Juillet et Août).
La saison débute vers le 15 septembre pour se terminer aux alentours du 14 juillet.
La période hivernale sera consacrée à la construction et, dès les beaux jours l’école de pilotage reprendra.
A l’intérieur du local, comme à l’extérieur, il est formellement interdit de jouer avec les cutters et outillages dangereux, les machines outils mises à disposition des modélistes, sous peine d’exclusion immédiate.
Les responsables de l’ACF modélisme ont toute liberté d’action afin de faire régner le bon ordre. Leur décision sera sans appel.

TOUTE CHOSE (MATERIEL) A UNE PLACE , IL EST IMPERATIF DE REMETTRE CHAQUE CHOSE A SA PLACE, POUR LE BIEN DE TOUS ( IL EST PLUS FACILE DE RETROUVER LES OUTILS QUE L’ON UTLISE S’ILS SONT TOUJOURS RANGES AU MEME ENDROIT, C’EST A DIRE A LEUR PLACE). 
 
La construction d’un modèle est autorisée pour tous les membres du club au local, à condition que celle-ci ne s’éternise pas dans le temps et occupe de la place qui pourrait profiter à d’autres.
Une personne ayant laissé un chantier ou un modèle à l’abandon depuis trop longtemps, se verra demander d’enlever son matériel.
Un modéliste n’ayant pas renouvelé sa cotisation et ayant du matériel au local aura les deux mois de la nouvelle année pour reprendre son matériel, passé ce délai il sera prévenu une seul fois par écrit, à partir de ce moment, il aura un dernier mois pour la reprise de son bien, ensuite l’Aéromodèle Club Forézien deviendra propriétaire du matériel et en disposera à sa convenance.
 
C 1 2 : Entretien du terrain et du local de l’Ecole de Construction.
L’entretien du terrain (ramassage des débris de casse, papiers de nettoyage d’avions et autres) est l’affaire de tous et doit se faire à tout instant.
Une journée d’entretien (tonte du gazon, taille des haies, réfection du chemin d’accès au terrain, remise en état des abris, entretien du hangar etc ..) est organisée toutes les années courant avril. .
CETTE CORVEE CONCERNE TOUS LES MODELISTES DU CLUB, LES PETITS COMME LES GRANDS .
Tout le monde est heureux de trouver un terrain propre et d’usage agréable.
Nous demandons donc à tous les modélistes et parents de jeunes modélistes de bien vouloir participer à cette démarche. 
D’avril à juillet suivant les années, l’herbe du terrain est en pleine croissance, et pour éviter la casse sur les avions, il serait bon de tondre régulièrement le terrain (tous les 15 jours au minimum) 
Voir avec le responsable de l’entretien la date retenue pour tondre et voir avec lui la mise en marche de la tondeuse. Entre deux vols, faire quelques passages sur le terrain ; ce n’est pas un travail pénible et tous peuvent y participer. Plus l’herbe est coupée régulièrement plus la tonte sera rapide.
Un bidon d’essence est à la disposition des modélistes pour le plein de la tondeuse. 
 
Le nettoyage et l’entretien du hangar et du matériel sont à la charge de chaque utilisateur et constructeur. 
Avec du matériel bien rangé, le travail est facilité.
Le nettoyage des abords du hangar est à la charge des modélistes.
L’image de Marque de notre association dépend non seulement de ses membres, mais aussi de la propreté des aires où ils évoluent (bâtiments - terrain – abords ….)
 
BON VOL
 
Nous avons en notre possession un lieu privilégié pour voler (pas de problème de nuisances avec le voisinage) et du matériel pour construire et se dépanner. 
1- La sécurité est l’affaire de chacun, mais aussi de tous. Respectons-la et faisons la respecter. Petits et grands sont concernés par ce problème.
2- Respectons nos voisins et amis grandeurs et ULM.
3- Respectons les visiteurs et spectateurs.
4- Respectons l’environnement (ne rien laisser traîner sur le terrain).
5- Respectons nos amis et voisins les agriculteurs, respectons leur travail, leurs semences lorsque nos engins tombent dans leur champ.
6- Respectons les oiseaux, en évitant d’avoir des moteur trop bruyants (attention : la FRAPNA veille car nous ne sommes pas loin de la réserve ornithologique, L’ECOPOLE DU FOREZ)
Vivons en bonne intelligence, respectons nous les uns les autres et à ces conditions nous pourrons conserver notre terrain et continuer de pratiquer notre passion qui est l’aéromodélisme.
 
BON VOL A TOUS 

Plan de situation du terrain.
Règlement Intérieur approuvé en Assemblée Générale du 04 Février 2012.

 


A 1 : Les membres :FFAM.png
L’Association se compose d’adhérents qui peuvent être :
Membres, membres associés, membres bienfaiteurs et membres d’honneur. 
- Membre : Pour être membre de l’Association, il faut remplir une demande d’adhésion qui ne deviendra définitive qu’après agrément du Bureau Directeur de l’association. Cet agrément est acquis de plein droit six mois après une demande restée sans réponse.
Tout nouveau membre doit payer les frais d’adhésion. 
Chaque année, il devra s’acquitter de la cotisation annuelle suivant le tarif en vigueur accepté par l’Assemblée Générale. Cotisation annuelle: participant, non pratiquant, stage d’été. 
Tous les membres doivent être titulaires d’une licence de la Fédération Française d’Aéromodélisme (FFAM) en cours de validité. La licence FFAM ne peut être attribuée qu’aux seuls membres à jour de sa cotisation Club.
Membre associé : est considéré comme membre associé toute personne ayant sa licence FFAM à jour dans un autre Club et désirant utiliser les installations du Club, en ayant réglé la cotisation club.
L’utilisation très ponctuelle des installations aéromodélistes par un modéliste non inscrit au club est néanmoins possible au titre d’une invitation par un membre du club, la possession de la licence FFAM à jour étant requise pour l’invité. Par convenance, il est nécessaire d’en avertir un membre du Comité Directeur.
Il est possible pour un futur modéliste de faire un essai de deux demies journées sous le contrôle d’un instructeur pilote agréé par le club.
 
A 2 : Cotisation et Licence FFAM : 
La cotisation annuelle du Club et la licence FFAM se règlent à partir du 1er Octobre de chaque année. Chaque licencié devra avoir réglé celle-ci au 31 décembre au plus tard, afin de pouvoir au 1er Janvier débuter la saison correctement assuré. Tout modéliste ne l’ayant pas acquitté dans les délais, se blessant dans l’enceinte de l’Aérodrome, ou commettant des dommages avec son modèle réduit, sur le site de l’aérodrome de Chambéon ne pourra prétendre à un quelconque dédommagement de la FFAM.
Il en est de même pour les membres associés, n’ayant réglé que la cotisation club.
La licence FFAM et l’assurance qui y est liée ne sont valables que sur le site de l’aérodrome de Feurs – Chambéon et sur les terrains affiliés à la FFAM. 
La pratique de l’aéromodélisme sur un autre lieu (vol sauvage) que ceux sus nommés se fait aux risques et périls du pratiquant, même si les propriétaires des terrains utilisés ont donné leur accord.
 
A 3 : Démission – Sanctions :
Tout membre de l’Association peut faire l’objet d’une ou plusieurs sanctions en cas de manquement aux règles de sécurité ci-dessous. Des sanctions seront appliquées en cas de comportement agressif caractérisé, dûment constaté, physique, écrit ou verbal, envers n’importe quel autre adhérent ou personne. En cas de violence de quelque sorte que ce soit, ou de détérioration de matériel, l’association portera plainte systématiquement.
Les types de sanctions sont :
L’avertissement, la suspension et la radiation.
Préalablement à toutes décisions de sanctions, le membre concerné est invité à être entendu, par le Comité Directeur, à une date et une heure qui lui sont indiquées par courrier recommandé avec accusé de réception, envoyé au moins quinze jours avant le jour de la convocation. Le membre ou son défenseur doit lors de cette comparution faire valoir verbalement l’ensemble des moyens de défense et présenter ses observations.
En cas d’urgence ou de contestation de l’existence de motif(s) grave(s), le Comité Directeur peut dans l’attente, de la comparution prononcer de manière non contradictoire toute mesure conservatoire. Ces mesures demeurent en application tant que la décision finale, n’a pas été rendue.
 
REGLES DE SECURITE

 

B 1 1: Utilisation des Fréquences radio.
 
Extrait du journal officiel de la République française 22 avril 2008
Décision acerp n°2008-516 et 2008-517dattribuant les fréquences pour le fonctionnement des installations de radiocommunications de loisir de type radiocommande de modèles réduits. Les fréquences attribuées par l’autorité de régulation de télécommunication pour le fonctionnement des installations de radiocommande de modèles réduits sont les suivantes :

Si vous vous portez acquéreur d'un ensemble radiocommandé pour un aéromodèle, préférez la bande 2.4ghz pour sa sécurité contre les brouillages radio.
Ces fréquences sont spécifiquement réservées à l'aéromodélisme 
 
35.000MHZ 35.010MHZ 
41060 MHz 41070 MHz 41080 MHz 41090 MHz 41100 MHz --
 
________________________________________
Dans les bandes de fréquences 26815 à 26915 MHz:
Les fréquences autorisées pour tous les types de modèles réduits.
26815 MHz 26825 MHz 26835 MHz 26845 MHz 26855 MHz 26865 MHz
26875 MHz 26885 MHz 26895 MHz 26905 MHz 26915 MHz --
________________________________________
Dans les bandes de fréquences 40.665 à 40.695 MHz :
 
40.665Mhz 40.675Mhz 40.685Mhz 4.0695 MHz

 

Dans les bandes de fréquences 41110 à 41200 kHz:
Les fréquences autorisées pour tous les types de modèles réduits.
41110 MHz 41120 MHz 41130 MHz 41140 MHz 41150 MHz 41160 MHz
41170 MHz 41180 MHz 41190 MHz 41200 MHz -- --
________________________________________
Dans les bandes de fréquences 72210 à 72490 kHz:
Les fréquences autorisées pour tous les types de modèles réduits.
72210 MHz 72230 MHz 72250 MHz 72270 MHz 72290 MHz 72310 MHz
72330 MHz 72350 MHz 72370 MHz 72390 MHz 72410 MHz 72430 MHz
72450 MHz 72470 MHz 72490 MHz -- -- --

Dans les bandes de fréquences 2.4GHz : pour tous types de modèles réduits
2400 Mhz a2483.5Mhz 
________________________________________
Lors de concours ou de manifestations organisées par le club, des fréquences autres pourront être utilisées après accord de la FFAM et du Comité Directeur.

 

B 1 2 : Signalisation de l’utilisation des fréquences :
 
1 2 1 Sur le terrain :
Le premier aéromodéliste arrivant au terrain, et avant de préparer son avion, devra obligatoirement ouvrir le tableau de fréquences. Mettre en place la manche à air (bien penser à la remiser après le dernier vol). 
A son arrivée sur le terrain, chaque pilote doit afficher sa licence FFAM dans la porte du tableau de fréquence.
Avant de mettre son avion en service, l’aéromodéliste devra impérativement s’assurer qu’il puisse le faire sans danger, en vérifiant que sa fréquence soit libre au tableau. Dans ce cas, il prendra la pince et la mettra sur son émetteur. 
En cas de fréquence occupée, il attendra que celle-ci se libère, avant d’ouvrir son émetteur (rien ne l’empêche de se renseigner à qui appartient la fréquence utilisée) 
A la fin du vol ne pas oublier de remettre la pince au tableau en face de l’indication de la fréquence.
Dans le cas d’une occupation longue d’une fréquence (planeur et motoplaneur surtout) et selon la demande de cette même fréquence, l’occupation de cette dernière est limitée à trente minutes, ceci afin que chacun puisse profiter des joies de l’aéromodélisme.
PAR SECURITE, IL EST RECOMMANDE DE N’OUVRIR SON EMETTEUR QUE SI UN ECART DE 20MHZ EN PLUS OU EN MOINS EXISTE ENTRE LES DEUX FREQUENCES. 
 
1 2 2 Dans le local de l’Ecole de Construction :
La priorité des fréquences est donnée au terrain.
Lorsque des réglages doivent être effectués à l’atelier de construction, et que les fréquences doivent être utilisées, ceux-ci se feront avec la plus grande prudence :
- s’assurer que personne n’utilise la fréquence en se rendant sur le terrain de vol.
- aller signaler au terrain. Sur tableau des fréquences, afficher le panneau indiquant que la fréquence est utilisée au local ; enlever la pince correspondante du tableau et la ramener au local.
- L’émetteur de la radiocommande utilisée à l’école de construction pour les réglages doit avoir son antenne rentrée.
- Lorsque les réglages sont terminés, aller retirer l’affichage et replacer la pince sur le tableau.
1 2 3 Ecole de Pilotage:
Elle a lieu les samedis après-midi uniquement et lors de stage d’été suivant leur inscription au calendrier ou pas.
 
1 2 3 Téléphones portables:
Les effets des ondes émises par les téléphones portables sur nos émetteurs et récepteurs étant mal connues à ce jour, il est recommandé de ne pas utiliser les téléphones portables à proximité des zones d’évolution et de parking des modèles réduits.
 
B 2 1 Sécurité lors du démarrage et mise au point des moteurs.
Quel que soit le modèle utilisé, le ou les moteurs obligatoirement munis d’un silencieux ne doivent jamais être mis en marche ailleurs que sur les zones prévues à cet effet :
a- Sur les tables de démarrage. Ce qui est vivement recommandé pour raison de meilleure sécurité. Ne pas squatter la table de démarrage afin que tous puissent démarrer en toute sécurité.
b- Sur les taxiways perpendiculaires à la piste d’envol.
Nous rappelons que le bruit de nos moteurs ne doit pas excéder 92dB, dans les conditions prévues par la FFAM.
Les moteurs peuvent être démarrés manuellement ou à l’aide d’un démarreur électrique : dans les deux cas vous devez toujours vous assurer qu’aucune personne ne se trouve devant l’hélice ou dans son plan de rotation. 
Pour cette raison, votre avion ne doit jamais être orienté moteur tournant, vers le parking voiture ou vers le public. Dès que le moteur a démarré, essayer de rester le moins longtemps possible face à l’hélice et repasser à l’arrière de l’appareil pour terminer les réglages. 
Remarque : pour les premiers démarrages et réglages des moteurs, nous conseillons au débutant de se faire aider par un collègue expérimenté. Les avions doivent être amarrés à un point d’attache fixe ou fermement maintenu par un collègue avant toute tentative de démarrage.

 


 

B 3 1 : Sécurité des vols :

Tout membre du club devra prendre connaissance du protocole d’accord signé entre l’Aéromodèle Club Forézien et l’Air Club du Forez ainsi que la DGAC .
Ce dernier cadre les règles de vol sur la plateforme de Chambéon entre aviation grandeur et modèles réduits.
 
3 1 1 Décollage, vol et atterrissage.
L’aire de vol est constituée d’une piste de 140 mètres de long sur 20 de large orientée Nord – Sud et de deux taxiways, l’un coté nord et l’autre coté sud.
A son arrivée sur le terrain, l’aéromodéliste choisira le taxiway en fonction du vent dominant du moment, et ne pas prendre automatiquement celui du sud.
VENT NORD PRENDRE TAXIWAY SUD
VENT SUD PRENDRE TAXIWAY NORD.
AUCUN VEHICULE NE DOIT ENTRER SUR LE TERRAIN 
Il est autorisé de se trouver dans l’axe de la piste uniquement pour le décollage. Dès cette phase terminée, vous devez rejoindre la zone de pilotage. De plus, lors de l’atterrissage, vous devez toujours avant de prendre la piste, vous assurez que personne ne soit déjà en approche.
De même, si vous volez à plusieurs prévenez vos collègues de votre intention d’atterrir ou de décoller.
En aucun cas vous ne devez faire évoluer vos appareils dans le dos de vos collègues correctement placés en bord de piste. Si des planeuristes doivent atterrir sur la zone herbée située entre la piste goudronnée et les barrières, ces pilotes devront en avertir toute personne située dans cette zone, afin qu’elle soit exempte de tous risques.
Si vous êtes plusieurs à piloter en même temps, respecter le sens d’évolution générale et ne pas voler en sens inverse des autres.
Vous ne devez en aucun cas couper l’axe de la piste, car cela signifierait que vous allez nécessairement vous livrer à une manœuvre dangereuse avec survol de zones interdites.
Lorsque les vents souffleront de travers par rapport à l’axe de piste, l’aéromodéliste choisira le taxiway le plus approprié pour une évolution sans danger. 
Attention: Lors d’un décollage, en utilisant le taxiway sud, le bout de la piste coté nord se trouve à proximité du taxiway grandeur.
TOUT DECOLLAGE ET ATTERRISSAGE (SAUF URGENCE) EST INTERDIT tant qu’il y a un avion grandeur ou ULM sur le taxiway grandeur. Le décollage et l’atterrissage pourront avoir lieu, en prenant toutes précautions utiles, lorsque l’avion grandeur fait son point fixe pour départ, sur la droite de la piste de modèles réduits.
LES AVIONS GRANDEURS ET ULM SONT PRIORITAIRES SUR LES MODELES REDUITS. 
Lorsque ceux-ci sont en phase d’atterrissage ou décollage, ne pas aller à leur rencontre et revenir rapidement au dessus de la piste modèle réduit (voir protocole pour zone d’attente).
Entre modèles réduits, l’avion en l’air est prioritaire sur l’avion au sol.
Un planeur en final est prioritaire sur un avion en vol.
 
3 1 2Hélicoptères radiocommandés :
Le terrain d’évolution des modèles est prioritairement orienté vers la mise en œuvre d’avions et planeurs radiocommandés. Il reste cependant ouvert aux hélicoptères radiocommandés de façon exceptionnel aux modélistes licenciés au club pratiquant essentiellement le vol planeur ou avion.
Un modéliste ne pratiquant que le vol hélicoptère se verra refuser une licence d’adhésion au club.
 
Le danger particulier que représente un hélicoptère en fonctionnement doit faire redoubler de vigilance l’ensemble des utilisateurs de la plate forme, en gardant toujours l’hélicoptère dans son champ visuel. 
Il est conseillé aux pilotes avions de s’abstenir de voler pendant les évolutions des hélicoptères, ces dernières auront lieu uniquement sur la piste principale.
 
La hauteur d’évolution maximale ne devra pas dépasser 150 m ou 500ft/sol, quelle que soit la nature du modèle réduit qui est mis en œuvre y compris les remorqués de planeurs.
 
3 1 3 : Zones ne devant pas être survolées.
Personne n’étant à l’abri d’une erreur de pilotage ou d’une avarie technique, TOUTE EVOLUTION EST RIGOUREUSEMENT INTERDITE AU DESSUS DE LA ZONE RESERVEE AU PUBLIC : parking voitures, zones de démarrage des moteurs (tables de démarrage et taxiways)
Il est formellement interdit d’aller évoluer au dessus du terrain grandeur. La zone d’évolution doit se situer à l’ouest de la piste, pour éviter tout risque avec les avions évoluant sur l’aérodrome.
En aucun cas les aéromodèles ne devront évoluer au dessus des hangars et plus généralement des installations de l’aérodrome.
3 1 4 : Sécurité du public.
Le public n’est pas autorisé à pénétrer sur les zones « modélistes » ; seuls les modélistes ayant leur cotisation d’adhérents et une licence Fédérale en cours de validité peuvent y accéder. La divagation de chiens ou autres animaux de compagnie est rigoureusement prohibée dans les zones « modélistes » il en va de la sécurité des modèles et des animaux eux-mêmes.
3 1 5 : Ecole de pilotage.
Seul les Instructeurs désignés par le Comité Directeur sont agréés pour donner des leçons de pilotage et utiliser les avions et télécommandes de l’Ecole dans l’enceinte de l’aérodrome de Feurs Chambéon.
 
UTILISATION ET ENTRETIEN DES LOCAUX
 
Tous les membres de l’Association s’engagent à fournir au moins quatre heures de travail bénévole par mois en rapport avec leurs compétences.
 
C 1 1 : Local de l’Ecole de construction
Un local de construction et réparation est mis à disposition des sociétaires, afin de construire et réparer leur modèle réduit. Il est demandé à chacun de respecter ce local (entretien – propreté - machines outils et outillage) pour le bien être de tous. 
Une école de construction est mise en place pour former de jeunes modélistes à la pratique de la construction et du vol d’aéromodèles. Celle-ci est ouverte les samedis de 9 à 12 heures et de 14 à 18 heures (Fermeture en Juillet et Août).
La saison débute vers le 15 septembre pour se terminer aux alentours du 14 juillet.
La période hivernale sera consacrée à la construction et, dès les beaux jours l’école de pilotage reprendra.
A l’intérieur du local, comme à l’extérieur, il est formellement interdit de jouer avec les cutters et outillages dangereux, les machines outils mises à disposition des modélistes, sous peine d’exclusion immédiate.
Les responsables de l’ACF modélisme ont toute liberté d’action afin de faire régner le bon ordre. Leur décision sera sans appel.

TOUTE CHOSE (MATERIEL) A UNE PLACE , IL EST IMPERATIF DE REMETTRE CHAQUE CHOSE A SA PLACE, POUR LE BIEN DE TOUS ( IL EST PLUS FACILE DE RETROUVER LES OUTILS QUE L’ON UTLISE S’ILS SONT TOUJOURS RANGES AU MEME ENDROIT, C’EST A DIRE A LEUR PLACE). 
 
La construction d’un modèle est autorisée pour tous les membres du club au local, à condition que celle-ci ne s’éternise pas dans le temps et occupe de la place qui pourrait profiter à d’autres.
Une personne ayant laissé un chantier ou un modèle à l’abandon depuis trop longtemps, se verra demander d’enlever son matériel.
Un modéliste n’ayant pas renouvelé sa cotisation et ayant du matériel au local aura les deux mois de la nouvelle année pour reprendre son matériel, passé ce délai il sera prévenu une seul fois par écrit, à partir de ce moment, il aura un dernier mois pour la reprise de son bien, ensuite l’Aéromodèle Club Forézien deviendra propriétaire du matériel et en disposera à sa convenance.
 
C 1 2 : Entretien du terrain et du local de l’Ecole de Construction.
L’entretien du terrain (ramassage des débris de casse, papiers de nettoyage d’avions et autres) est l’affaire de tous et doit se faire à tout instant.
Une journée d’entretien (tonte du gazon, taille des haies, réfection du chemin d’accès au terrain, remise en état des abris, entretien du hangar etc ..) est organisée toutes les années courant avril. .
CETTE CORVEE CONCERNE TOUS LES MODELISTES DU CLUB, LES PETITS COMME LES GRANDS .
Tout le monde est heureux de trouver un terrain propre et d’usage agréable.
Nous demandons donc à tous les modélistes et parents de jeunes modélistes de bien vouloir participer à cette démarche. 
D’avril à juillet suivant les années, l’herbe du terrain est en pleine croissance, et pour éviter la casse sur les avions, il serait bon de tondre régulièrement le terrain (tous les 15 jours au minimum) 
Voir avec le responsable de l’entretien la date retenue pour tondre et voir avec lui la mise en marche de la tondeuse. Entre deux vols, faire quelques passages sur le terrain ; ce n’est pas un travail pénible et tous peuvent y participer. Plus l’herbe est coupée régulièrement plus la tonte sera rapide.
Un bidon d’essence est à la disposition des modélistes pour le plein de la tondeuse. 
 
Le nettoyage et l’entretien du hangar et du matériel sont à la charge de chaque utilisateur et constructeur. 
Avec du matériel bien rangé, le travail est facilité.
Le nettoyage des abords du hangar est à la charge des modélistes.
L’image de Marque de notre association dépend non seulement de ses membres, mais aussi de la propreté des aires où ils évoluent (bâtiments - terrain – abords ….)
 
BON VOL
 
Nous avons en notre possession un lieu privilégié pour voler (pas de problème de nuisances avec le voisinage) et du matériel pour construire et se dépanner. 
1- La sécurité est l’affaire de chacun, mais aussi de tous. Respectons-la et faisons la respecter. Petits et grands sont concernés par ce problème.
2- Respectons nos voisins et amis grandeurs et ULM.
3- Respectons les visiteurs et spectateurs.
4- Respectons l’environnement (ne rien laisser traîner sur le terrain).
5- Respectons nos amis et voisins les agriculteurs, respectons leur travail, leurs semences lorsque nos engins tombent dans leur champ.
6- Respectons les oiseaux, en évitant d’avoir des moteur trop bruyants (attention : la FRAPNA veille car nous ne sommes pas loin de la réserve ornithologique, L’ECOPOLE DU FOREZ)
Vivons en bonne intelligence, respectons nous les uns les autres et à ces conditions nous pourrons conserver notre terrain et continuer de pratiquer notre passion qui est l’aéromodélisme.
 
BON VOL A TOUS 

Plan de situation du terrain.
Règlement Intérieur approuvé en Assemblée Générale du 04 Février 2012.

 

Fermer Fermer



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !